Les gardiens des cités perdues – Tome 1

chronique (2).png

résumé (1).png

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?

résumé (2).png

Véritable succès pour la sage « Les gardiens des cités perdues » publiée chez Lumen. Après des mois et des mois d’avis plus que positifs sur la blogosphère, j’ai craqué pour la version poche du premier tome chez Pocket Jeunesse.

Dans ce premier tome, on découvre une jeune surdouée du nom de Sophie. S’étant toujours sentie à part parmi ces camarades voir même au sein de sa famille ; la visite d’un jeune homme lui donne raison. En effet, Sophie est une elfe envoyée chez les humains dès sa naissance. Mais pourquoi ?

Est ce que c’est du Harry Potter ? Oui et non. On y retrouve un personnage principal pensant être un humain plongé dans un monde magique. De plus, on a la présence d’une école qui peut nous rappeler Poudlard. Pour le reste, ça ne m’a pas rappelé Harry Potter plus que ça.

Au premier abord, l’âge de Sophie (12 ans), m’a un petit peu freiné. C’est vrai que j’ai plus l’habitude de lire des YA avec des personnages principaux qui ont entre 16 et 20 ans. Finalement, on oublie assez vite ce détail grâce à la maturité de l’ensemble des personnages.

Ce livre est un parfait mélange entre une intrigue entrainante, des personnages haut en couleurs, un monde magique merveilleusement bien décrit et un rythme qui ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à m’imaginer cet univers.

J’ai plus qu’apprécié cette histoire notammeent grâce à son intrigue très bien menée et qui m’a étonné plus d’une fois. Petit bémol ; je n’ai pas eu de coups de coeur pour Sophie mais plus pour des personnages secondaires comme Grady et Fitz qui ont un énorme potentiel.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas ressenti autant d’engouement et autant d’admiration devant un livre fantastique. J’ai ri, j’ai pleuré, j’ai froncé les sourcils. En bref, ce bouquin rempli parfaitement sa mission ; permettre à son lecteur de s’évader et à ne penser à rien d’autre que sa lecture.

résumé.png

De la magie, des elfes, une intrigue très bien ficelée et des descriptions parfaites. Je recommande à 100 % !

Et toi ? Tu en penses quoi ? Let's share ❤

Si Les Gardiens des Cités Perdues vous intéresse, vous pouvez l’acheter juste ici ou ici (poche)

(Ce lien est redirigé vers Amazon. Il s’agit d’un programme d’affiliation. Si vous achetez le livre que je te propose via ce lien, une petite rémunération me revient et me permettrait de payer les frais d’hebergement du blog (vous ne payez pas plus cher). Aucune obligation, chacun achète ses bouquins où il veut ! :D)

Laisser un commentaire